Comment gagner en bourse ?

Par le biais d’un cas concret, à savoir le portefeuille Bitcoin de la maison “Esprit & Patrimoine” nous allons étudier de quelle manière nous pouvons investir pour réaliser des gains sur les marchés financiers.

Les flèches vertes sont les achats réalisés, les rouges les ventes réalisées.

Performance cumulée au 20/11/2020 +128 % (période de mai 2018 – novembre 2020).

Vente de 89% du portefeuille réalisée ce matin même (20/11/20) à l’approche du dernier sommet de 16000€.

Investir quand le marché baisse

Règle n° 1 de l’investissement, ce qui est très contre-intuitif, il faut toujours acheter quand l’actif sélectionné baisse et revendre quand il monte.

Le dernier point haut du Bitcoin (BTC) était d’environ 16.000€ en décembre 2017, il chute lourdement pendant plus d’un an, aux environs des 6000 €.

Suite à cette baisse, j’ai alors commencé à en acheter progressivement en Août, septembre et octobre 2018, respectivement 3 x 6% de mon capital (prix du BTC env. 5500€).

J’ai acheté avec la conviction d’être sur le point bas pendant cette probable phase “d’accumulation”.

Différentes phases de marché

Le marché m’a fait mentir il a rechuté une dernière fois pour retourner vers les 3000€ / BTC, j’ai décidé de ne pas entrer à nouveau, j’attendais de voir si le marché n’était pas définitivement mort comme nous pouvions l’entendre parfois dans les médias…

J’ai eu peur et j’ai eu tort !!

Je me suis légèrement détaché des marchés cryptos pendant plusieurs mois, l’émotionnel avait eu raison de moi.

Je regardais de temps à autres, l’histoire de voir l’étendu des dégâts !!!

Finalement le BTC s’est retourné à la hausse .

Lorsque que mon compte est repassé au vert, j’ai re-réfléchi à ma stratégie patrimoniale et je suis revenu aux fondamentaux.

A savoir que, si nous croyons vivement en un actif (le BTC pour ce cas présent), alors il faut toujours acheter sur repli (après une vague de baisse) et acheter progressivement sur le marché pour lisser son investissement.

Achat progressif

La théorie du dollars cost averaging : La moyenne des coûts en dollars (DCA) est une stratégie d’investissement dans laquelle un investisseur répartit le montant total à investir, dans des achats périodiques d’un actif cible dans le but de réduire l’impact de la volatilité sur l’achat global. 

Les achats ont lieu quel que soit le prix de l’actif et à intervalles réguliers; en effet, cette stratégie supprime une grande partie du travail détaillé consistant à tenter de chronométrer le marché afin de faire des achats d’actions aux meilleurs prix. 

La moyenne des coûts en dollars est également connue sous le nom de plan en dollars constants.

Dans mon exemple je n’ai pas tout à fait réaliser scrupuleusement la technique du DCA, j’ai diversifié mes prises de position sur la durée et diversifié les montants investis en pourcentage, tout en analysant les marchés sur deux points :

  • les sorties haussières après une pattern bien identifiée
  • investissement sur points bas identifiés

Aspect psychologique

Le problème dans cette analyse ci-dessus est que le psychologique (l’émotionnel) et l’analyse personnelle (nous pouvons toujours nous tromper) entre en jeu.

Ce qui à coup sûr est générateur de mauvaises décisions… ; dans ce cas précis quelles ont été les erreurs ?

  • De ne pas avoir acheté pendant la purge finale en décembre 2018 (la peur, l’angoisse face à cette chute gigantesque)
  • D’avoir acheté en masse (31% du capital) en mars 2019 sur l’analyse d’une probable sortie de résistance non validée (mauvaise analyse, la peur de louper le train, faux signal et rechute derrière).

D’un point de vue psychologique il est impératif de mettre sa peur de coté, il est aussi impératif de ne “jouer” que de l’argent dont vous n’avez pas besoin, faire comme ci cet argent était déjà perdu…

Le “mindset” est très important,il ne faut jamais perdre espoir, il faut se persuader que tout est possible et prendre beaucoup de recul sur la situation.

De ce fait, la peur ne vous fera plus défaut, vos décisions seront plus claires, plus limpides.

Contre-attaquer

La meilleure défense c’est l’attaque !

Napoléon Bonaparte

Cette phrase issue de notre sagesse populaire, et parfois attribuée à Napoléon Bonaparte, signifie qu’il serait préférable d’attaquer pour se défendre.

Dans le marché boursier, cette phrase peut s’appliquer dans le fait de réagir positivement après une mauvaise décision, je m’explique :

Lorsque j’ai effectué un ordre d’achat en février 2019 pour 31 % du capital et que le marché s’est retourné à la baisse, j’aurais très bien pu laisser tomber et attendre que mon compte repasse au vert d’ici deux, cinq ou dix ans … (ce que j’ai déjà fait par la passé d’ailleurs) .

Au lieu de me lamenter sur mon triste sort, j’ai donc décidé de contre-attaquer, de réagir comme tout investisseur qui se respecte, à savoir acheter quand le marché baisse, faire des coûts moyens d’acquisition … pour au moins une somme équivalente au premier investissement.

J’ai réellement vu cette séquence comme une opportunité plutôt que comme un fardeau !! Mon mindset était vraiment tourné vers le positif !!

J’ai donc décidé qu’après la chute sanglante je remettrais au moins 30% du capital pour diluer les 30 premier % qui étaient déjà bien dans le rouge !

La stratégie fût extrêmement gagnante !!!

Le choix de l’actif

Tout se dont je viens d’aborder fonctionne exclusivement si l’actif sélectionné respecte des cycles alternés entre baisses et hausses.

Un actif qui ne fait que baisser par définition ça ne marchera pas … soit cette boîte est condamnée à mourir soit c’est un actif zombie.

Exemple:

  • Vallourec
  • Technicolor
  • Solocal
  • Marie Brizard
  • CGG
  • Eurotunnel
  • Genfit
  • Nokia
  • Lehman Brothers

Pour ce faire, si vous désirez limiter les risques, je vous conseille d’investir dans des groupements d’actions à travers des FCP (fonds communs de placement) que vous retrouverez dans vos contrats PEA, assurance vies et comptes titres.

De la même manière, il faut de la volatilité sur votre actif pour profiter de baisses ou de rebonds puissants.

Conclusion

Arborez donc un mindset positif et laissez vos peurs ne plus vous manipuler.

Sélectionnez un actif solide sur lequel vous croyez énormément et achetez sur replis.

Respectez toujours un lissage de vos investissements, n’investissez jamais la totalité en bourse.

A la hausse, déterminez vos objectifs en terme de gains, revendez par paliers quand cet objectif est atteint.

Et ainsi de suite …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *