USA, guerre civile ?

Mais que se passe t’il dans la plus vieille démocratie du monde ?

Biden a été nommé nouveau président des Etats Unis par les médias et les gouvernements du monde entier alors même que les grands électeurs n’avaient pas encore statué (Le 14 décembre et définitivement le 6 janvier).

Pourquoi ce non respect institutionnel et constitutionnel?

C’est un peu comme si dès la fin du premier tour, les médias avaient décidé qu’Emmanuel Macron avait été élu président de la république, ceci même sans passer par la case second tour.

Trump crie à la fraude électorale et ne semble pas motivé à concéder sa défaite.

Deux mondes s’affrontent, la violence émerge du pays et ses concitoyens se déchirent.

Quels scénarii politiques peuvent être envisagés ?

Quel pourrait être l’impact sur la bourse ? (Et oui c’est pour cela que nous avons créé ce site).

Calendrier

En effet le 14 décembre.  Les « grands électeurs » se réunissent dans leur État respectif et votent pour le président et le vice-président.

Le 23 décembre. Les résultats de ces votes dans les États sont transmis au Sénat américain et à diverses autorités locales avant le 4e mercredi de décembre, soit le 23 décembre prochain.

Le 6 janvier 2021. Lors d’une session commune du Sénat et de la Chambre des représentants, à 13 h au Capitole à Washington, le décompte finale a lieu et les résultats proclamés. Est élu président le candidat qui rassemble au moins 270 suffrages de grands électeurs. A ce stade, tout éventuel recours doit être accepté par les deux chambres du Congrès

Enfin le 20 janvier, c’est l’inauguration officielle du Président et de son vice-président qui aura lieu devant la façade ouest du Capitole.

Nous pouvons donc constater que rien n’est encore joué, Biden n’est certainement pas le nouveau président des Etats-Unis, à l’heure ou j’écris ces lignes.

Censures ?

Ensuite le décalage entre ce que nous pouvons lire dans la presse et ce que nous pouvons constater dans les différents communiqués du président Trump, est un fossé.

A ce niveau là c’est soit de l’incompétence, soit un mensonge éhonté. Pourquoi ce décalage ?

Par exemple les médias nous laissent penser unanimement que Donald Trump s’est résolu à perdre cette élection ( source france info), ceci est un peu fort en chocolat !

Trump n’aurait certainement pas financé plusieurs clips qui montrent sans ambiguïté son combat déterminé !!

Nous apprenons maintenant que Facebook et YouTube veulent supprimer toutes les vidéos qui parlent ou qui tentent de prouver la fraude de l’ élection américaine… (source 20 min). Pourquoi cette censure?

Les médias télévisés américains ont même coupé l’allocution du président en direct le jour de l’election!! (source France24). Depuis quand les médias censurent le pouvoir ?

Twitter supprimerait même des Tweets du Président en fonction!!

Les patrons des Big Tech ont répondu de leurs agissements devant une enquête parlementaire (Le Monde).

Depuis quand You Tube, Facebook et Twitter ont le monopole de décider de ce qui est une Fake News ? De ce qui est vrai ou non ?

Que nous aimions ou pas Trump, n’est ce pas le rôle de la justice ?

Fraudes électorales ?

Nous ne sommes pas là pour prouver s’il y a eu une fraude électorale mais en creusant un peu il est relativement aisé de trouver les personnes qui ont fait ce travail.

En France Médiapart l’a fait dans cet article et France Soir (ici).

En ce qui concerne la presse américaine, voici les liens des sites qui répertorient toutes les vidéos, témoignages, irrégularités, soupçons ou fraudes présumées.

1327 “preuves” présumées pour ce site “Here is the evidence

128 “preuves” pour ce site français, en soutien à Trump “Trump France“.

Un article de presse du site US “The New American“, ensuite ce site très bien ficelé qui a une carte électorale retraitée des infos “Every legal vote“.

Sans compter l’aide indéfectible de quelques journaux américains (peu nombreux) comme “The Epoch Times” ,”NTD“, “The Gateway Pundit” ou encore “Judicial Watch” et “Pro Trump News” qui contrebalancent un “petit peu” avec la presse dites “mainstream”.

Ci-joint le rapport de Peter Navarro “the immaculate déception” qui analyse les différentes irrégularités concernant la fraude électorale.

Nous entendons déjà dire que ces sources sont orientées (donc fausses), étant des sites de soutien à Trump.

Ce qui est vrai, mais en même temps pensez vous qu’un site pro-démocrate risque de trouver la moindre preuve ?

Nous ne sommes pas là pour savoir qui a raison mais plutôt pour déterminer si un évènement exceptionnel peut survenir !

Il est impossible de vérifier toutes les sources, cela prendrait toute une vie, chacun se fera son propre avis !!

Tout ce que nous pouvons dire, c’est que beaucoup de choses sont effectivement troublantes mais ce travail appartiendra à la justice.

Tensions aux Etats-Unis

Nous n’observons pas beaucoup de journaux relayer les informations sur les grandes tensions aux USA.

Le pays de par son bipartisme est plus que jamais divisé, entre démocrates et républicains, entre rouges et bleus, entre ” le bien et le mal” !!

Le camp de Trump crie à la fraude massive, les démocrates de Biden se défendent du contraire…

La population commence à s’approprier le conflit politique, allons nous vers le scénario du pire ?

De vives tensions sont apparues ici et là dans tout le pays !!

Voici quelques vidéos qui témoignent de cette tension (attention images violentes).

Les différents scénarii

Voici les différents scénarii, du plus probable au moins probable.

1/ Biden remporte les élections, la chambre des représentants et perd le sénat. Blocage politique car le Sénat est le bras droit de la politique étrangère de la présidence. Il a un rôle important sur le budget, le commerce, certaines nominations importantes et sur les lois fédérales. Il peut aussi déclarer la procédure d’impeachment. Ce qui risque de compromettre sérieusement la politique de Biden, date butoir le 5 janvier car le sort du sénat se joue en Géorgie à cette date.

2/ Biden remporte les élections, la chambre des représentants et le sénat. C’est le pire scénario pour les républicains, les démocrates ont les mains libres pour faire absolument tout ce qui les enchantent.

3/ Les tribunaux prouvent que la fraude a bien eu lieu dans les états contestés. Les certifications sont retirées, les 270 voix requises ne sont pas atteintes. La règle de la constitution américaine est assez simple. Dans ce cas très précis, c’est la Chambre des représentants qui élit le nouveau président avec une règle particulière : chaque état possède une voix. Trump sera largement réelu. Date butoir le 6 janvier.

4/ Les grands électeurs le 14 décembre (demain) votent pour Trump ! Ils ne respectent pas le vote du mois de Novembre.

5/ Trump avait tout prévu et avec l’aide de l’armée, du Pentagone et de la NSA (qui sont fidèles à Trump), il va tout dévoiler au grand public. Mais pour cela il faut qu’il le fasse demain (14 décembre 2020). Cela semble compromis !!

6/ Tous les recours judiciaires sont épuisés, le président déclare la loi martiale. En bref, elle peut être imposée lorsque le régime civil échoue, étant temporairement remplacée par l’armée en temps de crise. Le président jugera les “traîtres présumés” dans des tribunaux militaires et déploiera tout l’arsenal afin de préserver le calme pendant la procédure. Date butoir le 20 janvier 2020.

Est-ce que l’armée suivra le président encore en fonction?

Le 12 décembre dernier, Trump s’est rendu à un match de foot militaire, 9000 cadets ont scandé “USA, USA, USA” à l’arrivée de ce dernier.

Nous vous laissons réfléchir…

Conséquences sur les marchés

Des Think Tanks du type GEAP 2020 ou encore l’institut des libertés voient un cygne noir pour cette fin d’année à cause des instabilités politiques américaines.

Un cygne noir en finance désigne un évènement hors du commun, hautement improbable et qui a donc peu de chances de se réaliser. En théorie des probabilités, on appellera cela un « évènement rare ».

Malgré son caractère peu probable et la surprise qu’il suscite quand il advient, un cygne noir est un évènement qui a des conséquences majeurs et qui, a posteriori, sera considéré comme évident (ou en tous les cas très probable).

Le fait que les « insights », les indices, les éléments qui auraient pu permettre de prévoir l’évènement étaient déjà présents sont à l’origine de cette rationalisation rétrospective

Si Trump est réelu, imaginez un instant l’hallucination collective !! Qu’adviendrait il de la presse, des journaux, des puissances qui ont soutenu Biden ?

Les procès seraient nombreux, les démocrates réduits au silence pour leurs traîtrises (présumées), les rues seraient un théâtre de guerre civile avec les factions de Black live matters et antifas dans les rues.

Si Trump entre dans l’option “loi martiale” nous sommes en capacité de croire qu’il ouvrirait une boîte de pandore avec un point de non retour. La communauté internationale verrait cette action comme un geste totalitaire (même s’il avait raison), imaginez les conséquences en cascade ?

Si Biden est élu, avec la chambre des représentants et le Sénat, il semblerait que pour les républicains se soit la fin des temps.

Néanmoins c’est l’évènement qui semble le plus éloigné du cygne noir.

Si Biden est élu avec la chambre des représentants mais sans le Sénat, le blocage politique sera tel que la politique américaine sera dans une impasse pendant 4 ans … Cette option ne sera pas une déflagration sur le court terme mais cela risque d’être problématique à long terme.

Quoi qu’il en soit Biden sera victime de procès à rallonge, la moitié de la population américaine pensera qu’il est totalement illégitime.

De plus, il gardera son fils comme “boulet” pendant tout son mandat, une procédure est déjà en cours sur ses démêlés fiscaux (source Le Monde).

Nous vous conseilons donc d’être très prudent dans les prochains jours, faites attention à ce que le cygne noir ne fasse pas son apparition !!

Protégez vous et votre portefeuille !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *