Les tops et les flops en 2021

Dans cet article nous allons vous présenter en cette fin d’avril 2021, quels ont été les secteurs qui ont le mieux sur-performés et ceux qui ont les plus sous-performés.

Sur les différents FCP que vous pouvez trouver dans votre contrat d’assurance vie ou votre PEA, voici les tops et les flops depuis le 1er Janvier 2021 :

Les tops :

1. Matières premières et ressources naturelles

2. Small & Mid cap US

2. Financières

3. Cycliques

4. Actions US technologiques

Pour les secteurs pré-cités ci-dessus les meilleurs fonds alignent des performances entre 25 et 30 %.

Depuis ce début d’année nous pouvons constater un effet rattrapage sur les Mid & Small Caps, les cycliques (dont bancaires) qui n’avaient pas rebondi aussi rapidement que les autres secteurs d’activités.

Le stress sur les taux ces derniers mois et l’effet rattrapage des cycliques ont profité aux financières.

Les actions technologiques sont toujours en plein boom, attention à la bulle…

Enfin la relance économique annoncée et le risque du retour de l’inflation (l’un de ne va pas sans l’autre) profitent largement aux « commodities » (matières premières, ressources naturelles, pétrole, bois …).

Les Flops :

1. Obligations d’états

2. Actions Japon

3. Obligations émergentes

4. SCPI

5. Or

Depuis le 1er Janvier de cette année, les flops sont surtout de type obligataire.

En effet la dernière hausse des taux récentes aux USA et en Europe ont fait chuté le nominal de ces dernières.

La crise sanitaire a perturbé le marché immobilier notamment celui des SCPI (immobilier de bureaux et de commerces), et beaucoup d’entre elles ont vu leurs reports à nouveau et leurs rendements chutés, restez prudents.

Certaines ont même connu une baisse du prix de la part comme Pierre Selection, Accès valeur Pierre ou France Investipierre, allant jusqu’à – 10 %.

L’Or a connu une tendance baissière de court terme dans une tendance haussière de long terme, nous restons confiant sur cet actif.

Les actions japonaises sont en baisse à cause d’un puissant séisme qui a stoppé une bonne partie de l’économie, ainsi que la chute de la livre turque alimentant les inquiétudes sur d’éventuelles pertes pour les investisseurs particuliers japonais très exposés à cette devise.

Laisser un commentaire