Et si la banque vous faisait les poches?

Les banques peuvent elles se renflouer avec votre épargne en cas de faillite probable ?

Les citoyens ne le savent pas mais la réponse est oui.

Petit retour en arrière sur la crise Chypriote, en 2012/2013 Chypre connaît une période de crise bancaire et étatique sans précèdent (article sur la crise chypriote).

Depuis cet évènement l’UE a décidé de légiférer et a fait adopter à l’ensemble des états membres la directive RBRD (redressement des banques et résolution de leurs défaillances) qui a été adopté en Août 2015 par voie d’ordonnance au droit français (en clair en cachette pendant les vacances et sans voie parlementaire).

Signé par Hollande, Valls et Sapin cette loi permet aujourd’hui de ponctionner légalement dans les comptes des clients.

Pour être plus précis en cas défaillance d’une banque, celle ci se retournera dorénavant vers:

(Source Capital.fr)

  • Ses actionnaires
  • Ses créanciers
  • Ses clients

Nous sommes en 3eme lignes…

Comment ça marche ?

Chaque placement à sa propre garantie, dans un premier temps vous avez une garantie de 100.000€ par banque et par déposant pour :

  • compte courant
  • compte à terme
  • PEL
  • CEL
  • livret jeune
  • Compte espèce PEA

Vous avez de nouveau 100.000€

  • Livret A
  • LDD
  • LEP

A noter que les 100.000€ de garantie dépassent les montants des plafonds des 3 livrets cumulés, le législateur a pensé aux intérêts…

Pour l’assurance vie :

  • 70.000€

Pour les titres UC (PEA, compte titre)

  • 70.000€

Attention PERP, madelin et PERCO ne rentre pas dans cette garantie.

Dans l’absolu on parle de 340.000€ par épargnant, donc où est le problème ?

Les garanties sont prévues par la loi depuis 1999 par un organisme appelait FGDR (voir article).

Le problème est que ce fonds de garantie dispose de 3 milliards € (source Capital.fr) alors qu’il doit couvrir juste pour la France env . 1000 Milliards d’€ d’épargne cumulée.

Un petit calcul : 30.000 épargnants qui récupèrent 100.000€, nous sommes déjà aux 3 Milliards.

Le problème est donc que se fonds ne dispose absolument pas des garanties nécessaires pour sauver les épargnants.

L’État étant en banqueroute il est difficile de dire s’il peut intervenir sachant qu’il est dorénavant protégé par des lois européennes.

Conclusions :

Diversifiez vos placements dans plusieurs banques!!

La jurisprudence Chypre fait en sorte que les banques peuvent dorénavant se servir dans vos comptes en cas de défaillance.

Elles ne se gêneront pas puisque c’est inscrit dans la loi française et européenne.

Des prélèvements exceptionnels sur le patrimoine des français n’est plus un concept mais est bien devenu une réalité.

Pour vous prémunir, je vous conseille de vous débancariser un petit peu :

  • Cryptommonaie
  • Or
  • Art
  • Investir dans l’économie réelle (capital de petite société)
  • Sous le matelas
  • Vin

Dirigez vous surtout sur des actifs tangibles du type :

  • Immobiliers,
  • Terrains
  • Bois et forêts
  • Vignes
  • Scpi

L’euro est mis à mal, pariez sur d’autres devises :

  • Achetez du dollars

Dans le cas des placements d’argents, privilégiez plusieurs contrats, dans plusieurs banques, travaillez surtout :

  • les actions (actifs tangibles)
  • les obligations In fine AAA, AA, A avec un risque de défaut très faible,
  • les OPCI et les SCI.
  • Achetez des titres libellés en dollars pour diversification

2 pensées sur “Et si la banque vous faisait les poches?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *