Trêve de confinement et de désordre capillaire.

Petite nouvelle dystopique d’un écrivain public voirronnais, Philippe Berlioz pour ne pas le nommer.
Cette nouvelle parle d’un futur proche possible, une période sombre d’après confinement, sur fond de crise économique majeure.

Lire la suite