Protéger sa famille

Votre objectif est de protéger votre famille ?

Protéger son conjoint

La protection de son conjoint est une préoccupation importante en gestion de patrimoine, surtout si l’un des deux conjoints dispose de biens ou de revenus supérieurs à l’autre. En effet, en cas de décès ou de divorce, il est important de s’assurer que le conjoint survivant ou le conjoint qui se sépare dispose de moyens suffisants pour subvenir à ses besoins et à ceux de ses enfants, le cas échéant. Voici quelques éléments à prendre en compte pour protéger son conjoint en gestion de patrimoine :

  • Rédiger un contrat de mariage : en cas de mariage, il est possible de rédiger un contrat de mariage qui prévoit la répartition des biens et des responsabilités financières entre les conjoints. Il existe différents types de contrats de mariage (séparation de biens, régime de participation aux acquêts, etc.) qui ont des conséquences différentes en cas de décès ou de divorce. Il est important de bien étudier les conséquences de chaque régime et de choisir celui qui correspond le mieux à ses besoins et à sa situation financière.

  • Souscrire à une assurance vie : l’assurance vie est un placement qui permet de constituer un capital qui sera versé à l’assuré ou à ses bénéficiaires à la fin du contrat. En cas de décès, le capital versé à la succession peut être utilisé pour protéger le conjoint survivant et les enfants. Il est possible de désigner son conjoint ou ses enfants comme bénéficiaires de l’assurance vie, ou encore de rédiger une clause bénéficiaire en leur faveur.

  • Prévoir une épargne-retraite complémentaire : les dispositifs d’épargne-retraite complémentaire, comme le plan d’épargne retraite populaire (PERP) ou le plan d’épargne retraite entreprise (PERE), permettent de constituer un capital qui sera versé à la retraite. En cas de décès avant la retraite, le capital peut être versé à la succession et servir à protéger le conjoint survivant.

  • Transmettre son patrimoine : en fin de vie, il est possible de transmettre son patrimoine à ses descendants ou à son conjoint afin de le protéger et de lui assurer une situation financière stable. Il existe différentes solutions pour transmettre son patrimoine (donation, testament, etc.), qui ont des conséquences fiscales et juridiques différentes. Il est important de bien étudier les conséquences de chaque solution et de faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine pour trouver celle qui correspond le mieux à ses besoins et à sa situation financière.

En résumé, il existe plusieurs moyens de protéger son conjoint en gestion de patrimoine, comme la rédaction d’un contrat de mariage, la souscription à une assurance vie ou à une assurance décès invalidité, la prévision d’une épargne-retraite complémentaire, ou encore la transmission de son patrimoine. Il est important de bien étudier les conséquences de chaque solution et de faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine.

 

Accident de la vie (accident, décès, invalidité ...)

Ou en êtes-vous dans vos contrats de prévoyance ?

Que se passe t’il en cas d’invalidité ou d’incapacité de travail temporaire ?

Si vous êtes indépendant, vos contrats vous protègent-ils ? 

Pensez à souscrire à une assurance décès invalidité : l’assurance décès invalidité permet de couvrir les risques de décès ou d’invalidité qui pourraient entraîner la perte de revenus et mettre en péril la situation financière du conjoint. 

En cas de décès ou d’invalidité de l’un des conjoints, l’assurance décès invalidité verse une indemnité qui peut être utilisée pour couvrir les frais courants ou pour assurer un revenu complémentaire.

 

Et vos enfants ?

Il est également important de prendre en compte les éventuels enfants et de prévoir une protection adéquate pour eux. 

En cas de décès ou de divorce, il convient de s’assurer que les enfants disposent de moyens suffisants pour poursuivre leur scolarité et leur développement. 

Pour cela, il peut être judicieux de souscrire à une assurance scolaire ou de prévoir une épargne-études.

En cas de décès, pensez aussi à prévoir une assurance-vie dont les enfants seraient les bénéficiaires, dans le but de faire face aux droits de succession.

Actualités

Le Certificat OR

Pour commencer… L’or, l’actif refuge ultime depuis des siècles, est devenu un choix de plus en plus populaire pour les investisseurs à la recherche de

Lire la suite »

La loi Pinel en 2023

La loi Pinel en 2023 La loi Pinel est un dispositif fiscal qui permet aux investisseurs immobiliers de bénéficier de réductions d’impôt sur le revenu

Lire la suite »

Découvrir la SCPI

Qu’est-ce qu’une SCPI ? Une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est une société qui a pour objet l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier. 

Lire la suite »

Gérer son patrimoine

Gérer son patrimoine peut être une tâche complexe et délicate, surtout lorsque l’on souhaite préserver et faire fructifier son argent sur le long terme. Pour

Lire la suite »

Gestionnaire de patrimoine

Coaching et Formation

Agent Immobilier

Location de tourisme