Layer, en crypto c’est quoi ?

La montée en puissance du monde cryptographiques (Defi, Yield Farming) a congestionné quelques Blockchains.

Les conséquences ont été entre autre, des retards de traitements et une augmentation des frais.

Pour répondre à ce problème de nouvelle technologies sont apparues pour améliorer le système, nous les appelons les « layers ».

Pour commencer traduisons le mot : Layer = couche

Layer 0 – les blockchains qui interconnectent les Layers 1 entre eux

L’internet de la Blockchain.

Les principaux projets Layer 0 sont Polkadot, Kusama et Cosmos Network, ces 3 projets embarquent à eux seuls des centaines de projets différents.

Le layer 0 est l’innovation permettant à toutes les blockchains de se connecter entre elles., en créant des ponts appelés crosschain.

C’est-ce que nous appelons dans le jargon cryptographiques, l’interopérabilité.

Il est possible de les observer sous la dénomination Layer 1S, comme dans le tableau ci-dessous.

Layer 1 – Le socle de la maison

Sécurité et robustesse

Le layer 1 est la couche principale, la couche originelle.

Toutes les transactions sont actuellement réglées sur cette couche de base.

Les protocoles de couche 1 sont les plus anciens, et ont tendance à souffrir de problèmes d’évolutivité.

Le mécanisme de consensus de preuve de travail (proof of work) est généralement considéré comme une technologie obsolète (Ethereum par exemple).

De nouvelles technologies sont arrivées sur le marché pour pallier a ces problématiques (Mina, Avalanche, Solana ou Cardano).

Ces nouveaux Layers 1 sont plus performantes et complémentaires, avec des méthode de consensus « proof of stake » ou « proof of history ».

Layer 2 – La couche amélioratrice

Performance et efficacité

Le layer 2 est une technologie qui a été mise au point afin d’améliorer l’efficacité de certaines blockchains tout en gardant un niveau de sécurité élevé.

Cela se reflète soit par une amélioration de la vitesse des transactions, soit par une diminution du coût de ces dernières ou bien les deux.

Cette couche de deuxième niveau a pour but de diminuer la charge de la blockchain de base.

Elle n’est pas forcément disponible sur tous les projets, certains n’en ont pas besoin ou n’ont pas encore décidé d’intégrer cette technologie pour améliorer leur efficacité.

Nous pouvons entendre parler de Layer 3 mais il semblerait qu’à ce jour la technologie ne soit pas encore sortie de terre.

Les projets les plus ambitieux par couche

Dans la couche 0 les projets les plus ambitieux sont Cosmos, Polkadot et Kusama.

Dans la couche 1, Ethereum est incontournable mais il faut observer aussi Solana, Avalanche et Cardano.

Dans la couche 2, Polygon est le projet qu’il ne faut pas oublier, car il apporte énormément de solutions à Ethereum.

Sinon dirigez vous vers Loopring, Dydx ou encore Immutable X.

Actualités

La Defi, c’est quoi ?

La DeFi (Decentralized Finance) correspond à une finance décentralisée, c’est-à-dire qu’il n’existe pas d’organe de contrôle comme peut l’être une banque. La DeFi repose sur

Lire la suite »

Prévisions pour 2022

Comme chaque année, nous nous confrontons au jeu des prévisions pour l’année à venir. Cet exercice est ludique et nous permet d’observer les grandes tendances

Lire la suite »

Évènement commercial

GF Pierre : le fond mis à l’honneur Dans le cadre de notre évènement commercial qui se déroule du 21/01/2022 au 28/01/2022 et la réduction

Lire la suite »

Gestionnaire de patrimoine

Coaching et Formation

Agent Immobilier

Location de tourisme